Centre Claude Cahun

pour la photographie contemporaine

Centre Claude Cahun

Paysages monstrueux

William Daniels, Letizia Le Fur, Julien Magre, Grégoire Eloy

Exposition 16 mai — 19 août 2024 → Centre Claude Cahun, Parc du Grand Blottereau

- Vernissage au Parc du Grand Blottereau le 16 mai à 18h

- Rencontre avec les quatre artistes au Centre Claude Cahun le 17 mai à 17h, suivie du vernissage à 19h

Dans le cadre du plan gouvernemental de soutien à la filière presse, le ministère de la Culture a confié à la Bibliothèque nationale de France la mise en œuvre d’une grande commande photographique, Radioscopie de la France : regards sur un pays traversé par la crise sanitaire, destinée aux photojournalistes. Deux appels à projets, l’un lancé en 2021, l’autre en 2022, ont permis de sélectionner 200 lauréats sur leur parcours et leur proposition. Ce projet vient reconnaître et encourager la création contemporaine dans le champ du photojournalisme et de la photographie de presse.  

L’équipe du Centre Claude Cahun est heureuse de vous présenter une double exposition tirée des séries de quatre lauréats de cette grande commande :

Paysages Monstrueux
- Au bord du monde au parc du Grand Blottereau
- Au fond du temps au Centre Claude Cahun


Au parc du Grand Blottereau la partie de l’exposition intitulée Au bord du monde présente deux séries qui mettent en avant les paysages décrivant l'abîme qui se profile (est déjà là).

Avec la série « Un Climat français », William Daniels répertorie et documente les événements climatiques exceptionnels qui ont affecté la métropole française pendant la période de production des images. Il couvre ainsi les incendies majeurs, les inondations, les tempêtes et sécheresses, sous la forme de paysages en grand format et vides de tout humain.
Avec la série « Mine de rien », Letizia Le Fur s’intéresse à l’impact environnemental de l’énergie nucléaire, qualifiée récemment de verte, et propose un reportage sur d’anciennes mines d’uranium en France. Munie des relevés de la CRIIRAD et équipée d’un compteur Geiger, la photographe s’est rendue sur les lieux les plus radioactifs pour cartographier la beauté dangereuse de ces bouts de France contaminés.

Au Centre Claude Cahun la partie de l’exposition intitulée Au fond du temps regarde comment les paysages portent les récits de nos peurs ancestrales.

Avec la série « La Mâle bête », Julien Magre reprend un article paru le 28 janvier 2022, dans le journal « La Montagne » qui affirme que des Corréziens ont vu des loups dans la commune de Tulle. Pour les éleveurs, il ne fait aucun doute que des loups ont colonisé les territoires de la Corrèze de façon pérenne. Julien Magre est ainsi aller à la quête de ces loups, pour documenter le rapport de l’homme et du loup et s’intéresser à ses mythes et à ses territoires.

Avec la série « le Beau geste », Grégoire Eloy du collectif Tendance Floue accompagne les acteurs d’une génération engagée, soucieuse de l’environnement autant que du respect des droits humains, dans un corps à corps avec la nuit et la montagne, aux différents points de passage, pour venir en aide aux exilés. Cette série témoigne de ce geste simple et beau qu’ils accomplissent : celui de la main tendue vers une personne en difficulté.

Infos pratiques

Cette double exposition se tiendra au :

- Centre Claude Cahun
45 rue de Richebourg
44 000 Nantes


- Parc du Grand Blotterau
16 Bd Auguste Peneau, 44300 Nantes

Entrée libre

Le Centre Claude Cahun est ouvert du mercredi au samedi de 15h à 19h